Célébrer la naissance du Prophète Mohammad (PSL)

prophèteA chaque fois que le mois de rabii I arrive, les cœurs des musulmans se remplissent de joie. Les visages s’illuminent. Chacun s’affaire afin de célébrer la naissance du Prophète (PSL), une naissance qui a transformé la planète entière. Il peut arriver d’oublier les dates de naissance de ses enfants, de son conjoint mais pas celle du Prophète Mohammad (PSL). Certains tombent même dans l’exagération à tel point que cette célébration bascule dans l’idolâtrie.

L’amour du prophète (PSL)

La célébration de cette naissance fait partie de l’amour que tout croyant voue au Prophète Mohammad (PSL). Cet amour atteste de notre foi selon le Coran et la Sunna : « Nul d’entre vous n’aura une foi complète tant que je ne serai pas plus cher à son cœur que ses enfants, que ses parents et que tout être humain quel qu’il soit » (Boukhari et Mouslim).

Arrêtons-nous sur cette parole du Prophète (PSL) ! Se pourrait-il qu’il l’ait dite par prétention ou sentiment de supériorité ? Certes non !  Par cette parole, il attire notre attention rappelant que la foi rationnelle n’est pas suffisante. Il est nécessaire de développer une foi complète qui consiste en un élan du cœur; un acte d’amour ressenti au fond de soi.

Allah, Gloire à Lui, dit clairement dans le Coran : « Dis : «Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos conjoints, vos proches, les biens que vous avez acquis, le commerce dont vous redoutez le déclin, les demeures où vous vous prélassez, vous sont plus chers que Dieu, Son Prophète et la lutte pour Sa Cause, alors attendez que vienne s’instaurer l’Ordre du Seigneur ! Car Dieu ne guide pas les gens pervers.» (Attawba, 24)

C’est avec émotion partagée et ferveur que tout Musulman se souvient de la naissance de son prophète (PSL). Et que dit le prophète (PSL) ? : Muslim rapporte dans son Sahih que : « Un bédouin vit le Messager de Dieu — paix et bénédictions sur lui — jeûner un lundi et s’en enquit auprès de lui. Il s’en expliqua disant : “C’est le jour où je suis né, le jour où je fus chargé de ma mission, et le jour où j’ai reçu la révélation.” »

Notez comment le Messager de Dieu — paix et bénédictions sur lui — célébrait le jour de sa naissance et lui réservait un accueil spécial ; C’est en ce jour également que le Messager de Dieu — paix et bénédictions sur lui et sur sa famille — reçut sa mission prophétique.

Mais si le prophète (PSL) célébrait le jour de sa naissance, en vouant un jeûne à Allah, il n’incitait personne à faire pareil afin que l’habitude de célébrer son anniversaire ne soit pas prise. Cependant la célébration de cette naissance témoigne du jour qui a vu le monde s’éclairer. Elle nous permet également de rendre grâce à Dieu pour nous avoir envoyé le Messager de Dieu comme miséricorde pour tous ses serviteurs.

L’amour des compagnons pour le prophète

Comment les compagnons exprimaient leur amour au Prophète (PSL) ? « Un homme des ançars vint voir le Prophète (PSL) et lui dit : « Tu es plus cher à mon cœur que ma propre personne, mes enfants, ma femme, ma fortune et si je n’avais pas pu venir  te voir, j’aurai péri et l’homme pleura. Et le prophète (PSL) : « Qu’est-ce qui te fait pleurer ? » Il dit : « Je me suis souvenu que tu allais mourir et que nous allions mourir et que tu seras élevé avec les Prophètes et que nous, si nous entrons au Paradis, nous ne serons pas avec toi. » Le prophète (PSL) ne lui dit rien alors Allah révéla : « car ceux qui obéissent à Dieu et à Son Prophète feront partie de ceux que Dieu aura comblés de Sa grâce, parmi les prophètes, les justes, les martyrs et les saints. Et quels excellents compagnons que ceux-là ! » [Annisae, 4 – 69]

La description du prophète

Amr ibn Al Ass raconte : « Je n’aimais point une autre personne autant que le Prophète (PSL) et je ne respectais aucune personne autant que le Messager d’Allah. Malgré cela, je ne pouvais lever les yeux et le dévisager par révérence pour lui, si bien que si on me demandait de le décrire, je serais incapable de le faire n’ayant pu le contempler avec précision. » (Muslim)

D’après Anas, un bédouin est venu voir le Prophète et lui dit « Ô Prophète ! Quand l’heure viendra-t-elle ? Il lui répond : « Qu’as-tu préparé pour sa venue ? » L’homme dit : « Pas beaucoup de prières ni de jeune sauf j’aime Dieu et Son Messager » Et au Prophète de dire « l’homme est [sera ressuscité] avec ceux qu’il aime  ». En rapportant ce Hadith, Anas le compagnon ajoute : « Nous n’avons jamais été autant heureux que lorsque le Prophète a dit : « Tu es avec celui que tu aimes. » Et moi j’aime le Prophète, Abou Bakr et Omar et j’espère être avec eux de par mon amour pour eux bien que je n’aie pas œuvré autant qu’eux. »(Al-Boukhari et Mouslim)

La prière sur le prophète

Allah dit : ” Dieu et Ses anges bénissent le prophète. Ô croyants ! Bénissez-le et appelez sur lui le salut !” Al-Ahzab, les coalisés, 33 -56)

« Celui qui prie sur moi une seule fois, en échange Allah priera sur lui dix fois autant»  (Muslim)

Et vous ? …

Nous avons une responsabilité à maintenir vivante cet événement dans le cœur des générations futures,  par une commémoration digne et une adhésion à son message, que la paix et le salut de Dieu soient sur lui. Nous connaissons beaucoup de choses sur les troubadours de nos jours : footballeurs, acteurs, … payés des fortunes pour distraire – et le mot est juste – les gens et leur apporter sérénité et un peu de détente … Nous connaissons leurs vies, leurs amours, leurs mariages, leurs divorces, le nom de leurs enfants, de leur chien, de leur animaux domestiques, et nous connaissons peu sur cet homme qui a rendu à l’homme son humanité, à la femme sa dignité, à la nature son respect, aux créatures leur droits …

Mes chères soeurs et chers frères, c’est une occasion ce mois de commencer à lire en famille des épisodes de la vie de notre prophète Mohammad (PSL), de connaître les miracles liés à sa naissance, les souffrances de son enfance, les centres d’intérêt de sa jeunesse, l’amour de sa vie, ses enfants, sa famille, qu’on appelle Aal – AL Bayt, leur mérite … c’est le modèle prophétique, un Coran vivant, qui nous apprend le sens de la vie et le vouloir divin …

Alors, mes chères soeurs et frères,

Proposez à tous des idées de commémoration et incitez vos mosquées à célébrer cela par une rencontre autour d’un épisode ou un enseignement de la vie du Prophète Mohammed (PSL)

et bonne fête à tous … je vous fais un petit cadeau avec l’article suivant : Lamartin et le Prophète Mohammed (PSL)

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*