Enseignements du mois de ramadan

Des principes du jeûne, nous constatons la facilité et l’aisance enseignée par notre religion. Allah dit : « Allah veut pour vous la facilité et ne veut pas pour vous la difficulté. » Ainsi, il est permis et devient des fois nécessaires pour sept types de personnes de rompre leur jeûne moyennant, réparation ou rançon : Le voyageur, le malade, la femme enceinte qui a peur pour sa santé ou la santé du bébé de même que la femme qui allaite, le vieillard, celui qui ne peut supporter la faim et la soif et le contraint. Un autre commandement à savoir aussi, est la nécessité d’inciter les enfants qui peuvent pratiquer à la pratique de la prière et aussi du jeûne, et de semer en eux le sentiment de responsabilité envers Son Seigneur et envers sa religion. Le prophète (PSL) nous a enseigné d’ordonner à l’enfant de faire la prière dès l’âge de sept ans afin de l’entraîner à la responsabilité de l’adoration.

C’est aussi le mois de la patience, de la compassion et de l’aumône, on demanda au Prophète (PSL) : « Laquelle des aumônes est meilleure, il dit : une aumône faite durant Ramadan. » qui rejoint la parole du prophète (PSL) dans le hadith rapporté par Salmane (G) : « C’est le mois de la patience, et la patience, est récompensée par le Paradis, et c’est le mois de la compassion et de la solidarité, et c’est un mois, où les biens du croyant augmentent, celui qui donne à un jeûneur de quoi rompre son jeûne, gagne le pardon pour ses péchés et le salut de l’Enfer. »

Il permet à l’homme de vaincre ses tentations. Il rappelle à l’homme les bienfaits d’Allah sur lui, de sentir la souffrance des plus démunis et d’être sensible à leur situation, et donc d’être généreux envers eux et compatissant.

Ramadan nous rappelle et incruste en nous le sentiment d’appartenance à une grande communauté de foi, la oumma, basée sur la fraternité de la foi, qui jeûne à travers le monde, et qui se dresse vers Allah, en prières, invocations, et supplications.

Qu’Allah accepte notre jeûne, purifie nos âmes et nous accorde son pardon.

 

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*